« Délirium Aigu »

Je m’appelle FRANCOIS de la Croix du sud tout, ce que je peux écrire c’est pour me défouler. En clair, j’écris tout ce qui me passe dans la tête, en pratiquant l’écriture automatique.

Délirium Aigu

L’art est une aventure qui devrait être reconnue et apprécier selon les goûts, mais l’art est un parent pauvre.

Il n’existe que des origines, mais qu’une seule race humaine.

Savoir choisir entre les avis est un pas vers la connaissance.

L’état de création ne peut exister que lorsque les problèmes sont résolus, une éducation valable devrait aider les individus à résoudre les problèmes, et n’ont pas à glorifier les chemins des évasions.

La culture est une valeur qui est un signe de l’esprit, qui élève l’âme et donne des joies que l’on ne trouve pas dans la vie ordinaire d’usine comme de bureau.

Le meilleur usage que l’on peut faire d’une épée c’est de ne pas s’en servir, le plus mauvais est de s’en servir.

Savoir que l’on sait ce que l’on sait c’est savoir ce que l’on ne sait pas.

Ne te met pas en colère car ce serai bruler tout le bois entassé cet été, avec quoi vas-tu te chauffer cet hivers !

Se moquer de la culture, c’est se cultiver.

-Tu es monté chez toi ?

-non j’ai du café.

-Est-ce que je peux poser une question ?

-Oui.

-C’est fait.

Il est beau votre chapeau

-Ce n’est pas un chapeau, c’est un bateau.

-Et il vogue bien ?

-Non, il me protège du soleil.

-Qui ça le bateau ?

-Non le chapeau.

L’Aventure, l’Amitié, l’Adaptation, l’Attention commence toujours par un grand A.

Si tous les humains se donnaient la main, moins de problèmes existeraient.

Est-ce qu’il il y a de la place sur la table ?

Oui, pourquoi ?

Pour poser une question.

Tu connais la nouvelle ?

Non!

Moi non plus.

Je suis fou, la preuve c’est que je le dis.

La valeur d’une chose ne dépend pas de la chose en elle-même, mais de la manière de l’interprété.

François de la croix du sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *